Démontage pont Peugeot 203 1955

Tout ce qui concerne les essieux (freins, suspension, direction, etc.).
Répondre
Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 21 juil. 2019, 14:00

Tu appelles "couvercle" quelle pièce? je n'ai pas rencontré de joint papier. En démontant les trompettes G puis D qui a une cale épaisse. En enlevant cette cale côté D je peux voir l'intérieur, j'en suis là. Je n'ai pas touché à la cale de gauche.

Avatar de l’utilisateur
colorale
Messages : 719
Inscription : 17 nov. 2013, 20:51
Nom : LAPROYE
Prénom : Jerome
Localisation : BREUIL-MAGNE 17870

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par colorale » 21 juil. 2019, 15:40

Des photos permettraient de définir plus clairement ce que tu as ou pas démonté... Regarde les articles sur le pont, on a mis pas mal de photos des ponts de ce modèle...

On pourra alors te venir un peu plus en aide...

Jérôme
203C février 1955 et 304 coupé 1974

Avatar de l’utilisateur
cyrille
Amoureux
Amoureux
Messages : 2341
Inscription : 28 août 2011, 13:07
Nom : V
Prénom : Cyrille
Localisation : Saint-Germain du Bois (71)

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par cyrille » 21 juil. 2019, 16:42

Le couvercle, c'est la cale que tu as enlevé.
Comme je comprends, tu dois pouvoir sortir la couronne au stade où tu en es. As-tu vu mon post dont j'ai parlé plus haut?
L'outillage est nécessaire pour le réglage.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 25 juil. 2019, 20:33

J'ai ouvert le pont comme je l'ai indiqué plus haut.

J'ai enlevé la couronne équipée des roulements et je l'ai nettoyée.

Je suis en train de nettoyer la carter du pont.

Il me semble n'avoir dérégler quoi que ce soit.

Ce réglage dont vous parlez me fait peur car pas d'outillage.

Je voudrais savoir si - une fois nettoyé - je peux remonter en mettant de l'huile ricinée.

Où est la limite ?

Je ne suis pas un spécialiste de la photo, ça doit se voir.

Désolé de vous poser des questions qui pour vous semblent désuètes.

Avatar de l’utilisateur
cyrille
Amoureux
Amoureux
Messages : 2341
Inscription : 28 août 2011, 13:07
Nom : V
Prénom : Cyrille
Localisation : Saint-Germain du Bois (71)

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par cyrille » 27 juil. 2019, 20:12

Tu disais plus haut que tu voulais changer les roulements, si tu remontes comme ça avec de la pâte et un joint tu dérègles et le roulement ne sera pas complètement dans sa cage. Dans quel état est ta couronne?
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 27 juil. 2019, 20:51

Je ne sais pas bien ce qui se passe mais quand je consulte le sujet "Démontage...." il y a une conversation entre nous mais pour poursuivre, il faut que je réponde en passant par une notification qui existe sur mon logo de connexion. ?? Bon peu importe, ça marche. Je n'ai pas rencontré de joint papier en ouvrant le premier côté. En regardant mieux, je pense que je vais passer la main car le nettoyage est déjà complexe cet espèce de produit qu'est devenu l'huile est partout et difficile à enlever complètement sans démontage complet du pont. Je crois que je vais passer le bébé à un vrai mécano que je connais. Je ne me sens pas capable d'aller plus loin, je me pose trop de questions. Je vous tiens au courant.
Merci beaucoup

Avatar de l’utilisateur
cyrille
Amoureux
Amoureux
Messages : 2341
Inscription : 28 août 2011, 13:07
Nom : V
Prénom : Cyrille
Localisation : Saint-Germain du Bois (71)

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par cyrille » 05 août 2019, 16:59

Alors, que dit ton mécano?
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 05 août 2019, 17:35

Bonjour Cyrille.
Le démontage est en cours avec le garagiste qui est un copain à moi. Après avoir tout nettoyer en laissant tremper pont et couronne équipée dans un mélange de Gaz Oil et d'essence et nettoyage au diluant nettoyage j'ai réussit à tout nettoyer. Les roulements sont usés car ils ont fonctionné avec une huile plus que mauvaise. J'ai retrouvé une facture de Peugeot lors de la dernière vidange de pont (1 bidon de 2L10 02623), je ne connais pas cette huile, d'où mon problème. Je suis entrain de démonter tous les roulements pour trouver l'équivalent chez un fournisseur de roulements. Je suis optimiste. Le remontage se fera sans outillage mais avec des mesures précises. Un ancien de chez Peugeot m'a dit que les ouvriers Peugeot n'utilisaient pas cette mallette. Un comparateur fera l'affaire pour mesurer la profondeur. Je pense qu'il faudra que je fasse de même pour les roulements de trompettes. Il faut que trouve un fournisseur de joints de pont pour ne pas remonter à la patte à joint. Le reste, couronne et vis ne sont pas usées. Je n'ai pas le manuel de remontage dont tu disposes dans ta valise, crois tu que je puisse me le procurer ? Comment ?
Voilà où j'en suis.
Nano

Avatar de l’utilisateur
cyrille
Amoureux
Amoureux
Messages : 2341
Inscription : 28 août 2011, 13:07
Nom : V
Prénom : Cyrille
Localisation : Saint-Germain du Bois (71)

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par cyrille » 05 août 2019, 19:25

Dans la RTA, il y a la procédure de remontage.
Il me semble que sur les joints papier il était mis un genre de pâte d'étanchéité à l'époque.
Je te souhaite bon courage pour ce remontage sans outillage car je n'ai pas réussi sur un pont premier modèle en prenant toutes les mesures et précautions de rigueur.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 05 août 2019, 19:33

ok, rien de plus sur ta doc. A quoi sert cette valise? ça ressemble à un micromètre de profondeur pour mesurer une profondeur et déterminer une cale ? Peut être est ce plus. Cette mallette coute trop cher pour une utilisation unique. Peut être ai je tord.

Avatar de l’utilisateur
alain76
Messages : 238
Inscription : 25 févr. 2007, 09:56
Prénom : Alain
Localisation : Le Havre

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par alain76 » 06 août 2019, 10:23

Pour les joints, je commande des feuilles de joint papier et je les fais moi-même, plus économique et tu es sûr qu'ils soient à la bonne dimension.
Sur le pont, j'ai mis 0,2mm en épaisseur + de la pate

je les commande sur ce site.
https://topjoint.fr/papier-indechirable ... eur-020_mm

Avatar de l’utilisateur
colorale
Messages : 719
Inscription : 17 nov. 2013, 20:51
Nom : LAPROYE
Prénom : Jerome
Localisation : BREUIL-MAGNE 17870

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par colorale » 06 août 2019, 12:36

nano64 a écrit :
05 août 2019, 17:35
Bonjour Cyrille.
Le démontage est en cours avec le garagiste qui est un copain à moi. Après avoir tout nettoyer en laissant tremper pont et couronne équipée dans un mélange de Gaz Oil et d'essence et nettoyage au diluant nettoyage j'ai réussit à tout nettoyer. Les roulements sont usés car ils ont fonctionné avec une huile plus que mauvaise. J'ai retrouvé une facture de Peugeot lors de la dernière vidange de pont (1 bidon de 2L10 02623), je ne connais pas cette huile, d'où mon problème. Je suis entrain de démonter tous les roulements pour trouver l'équivalent chez un fournisseur de roulements. Je suis optimiste. Le remontage se fera sans outillage mais avec des mesures précises. Un ancien de chez Peugeot m'a dit que les ouvriers Peugeot n'utilisaient pas cette mallette. Un comparateur fera l'affaire pour mesurer la profondeur. Je pense qu'il faudra que je fasse de même pour les roulements de trompettes. Il faut que trouve un fournisseur de joints de pont pour ne pas remonter à la patte à joint. Le reste, couronne et vis ne sont pas usées. Je n'ai pas le manuel de remontage dont tu disposes dans ta valise, crois tu que je puisse me le procurer ? Comment ?
Voilà où j'en suis.
Nano
Nano64,

Les roulements sont en effet tous disponibles et je te conseille d'acheter de la qualité SKF ou autre. A remplacer également, le joint AD coté prise de mouvement de la vis sans fin.

La RTA est très bien expliquée pour le démontage, le réglage et le remontage du pont une fois que l'on a bien identifié le type de pont...
Pour le remontage, l'outillage est quasi indispensable pour la mise en place de la roue dans le boitier afin de la positionner correctement par rapport à la vis sans fin. Dans la mallette d'outillage, c'est surtout la platine support avec les touches de mise en place qui est essentielle. Les comparateurs à piges peuvent être remplacer par une jauge ou un micromètre de profondeur. La presse de montage de la cage extérieure des roulements de roue également.
Le carter une fois en place sur le support avec la roue posée sur les touches du support, on peut définir la position de la cage extérieure du roulement de la roue de différentiel et qui doit se trouver en appui sur le roulement. On mesure alors la profondeur entre la cage extérieure et le bord du plan de carter pour déterminer l'épaisseur de cales nécessaires. Une fois calé ce coté, on peut retourner le pont sur le support et procéder de la même manière pour le roulement opposé. La roue est alors correctement centrée par rapport à la vis sans fin.
Si on avait la cote exacte de centrage de la roue sur la vis, l'outillage serait inutile, ce serait simple avec un marbre et un comparateur...

:oops: Attention, tout les roulements doivent être démontés à chaud par immersion dans l'eau bouillante (pas de flamme de chalumeau sur le carter en alu :nanana ) afin de ne pas arracher de matière des logements de roulement.
Le remontage IDEM :motz : Il faut impérativement plonger le carter et son couvercle latéral dans l'eau bouillante suffisamment longtemps pour permettre sa dilatation et le montage sans forcer des roulements.
Cette condition est impérative sous peine de voir les cages extérieures tourner et glisser dans leur logement sous l'effet des charges et de la température de fonctionnement du pont.

En cas de doute, une goutte de Loctite Scelroulement au montage immobilisera les roulements (Par contre le prochain démontage...Aïe :baseball )
Il y a des personnes sympa sur le site qui peuvent surement prêter l'outillage adéquat :chiourme :kopfkratz
Faut juste poser la question... :rs PS: moi, je ne l'ai pas... :-?
Pour l'huile, obligatoirement huile de pont ricinée que l'on trouve aisément en motoculture pour les motoculteurs Staub.
Bon réparation,
Jérôme
203C février 1955 et 304 coupé 1974

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 06 août 2019, 18:22

Merci Jérome.

Je vais faire part de tes remarques au mécanicien qui me fait le travail.

Ce réglage avec l'outillage me fait toujours aussi peur car je n'ai pas cette valise.

Je comprends bien ce que vous me dites.

Mon mécano n'a pas l'air inquiet (comme moi, lol).

Les roulements semblent ne pas être un problème.

Le réglage, c'est autre chose.

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 08 août 2019, 17:26

Les roulements sont sortis (facilement en suivant les instructions des plus expérimentés, merci). Reste à aller chercher les roulements neufs. Quelqu'un aurait il l'agréable idée de mettre une photo de l'outillage incriminé pour voir les points d'appuis et l'utilisation de cet outillage? Merci encore.

Avatar de l’utilisateur
colorale
Messages : 719
Inscription : 17 nov. 2013, 20:51
Nom : LAPROYE
Prénom : Jerome
Localisation : BREUIL-MAGNE 17870

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par colorale » 09 août 2019, 14:37

A consulter, le post de la réfection du pont de ma 55 que j'ai réalisé cette année... Il y a plein de photos \:D/

Ta 203 ne serait-elle pas celle qui tournait sur le secteur de Biarritz Anglet Bayonne il y a bien 35 ans et qui était équipée d'un compresseur? Si ma mémoire est bonne... :-$ :motz :reflexion

Jérôme
203C février 1955 et 304 coupé 1974

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 09 août 2019, 16:37

Bonjour Colorale.
Oui c'est bien elle. Toujours le même propriétaire avec les cheveux blancs et rares. Je reconditionne la partie roulante mais conserve son identité d'époque qui n'a pas bougée. La belle époque. Certains n'aiment pas mais je les comprends. L'époque était comme ça, on ne peux pas la changer mais on peut conserver une vision nouvelle à l'époque (1980 le temps passe) LOL. Je vais essayer de consulter ton post. es tu de la région ?

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 27 sept. 2019, 17:26

Bonjour à tous,
Voilà je viens de remonter le pont sur ma Peugeot 203 et je vais vous donner le résultat de ma nouvelle expérience. Rappel : le pont était en bon état. Je veux dire par là que la couronne et la vis étaient en très bon état. Seule l'huile (mauvaise référence lors de la dernière vidange et une immobilisation longue l'ont transformée en un produit collant et dur à enlever). Je rappelle cela car ça conditionne mon raisonnement qui devient spécifique. Comme l'auto avait peu de km, j'ai pensé qu'un remontage à l'identique ne me semblait pas absurde. J'ai donc tout nettoyé, mesuré. Il me fallait changer les roulements, j'ai acheté des roulements de mêmes marques et les ai mesurés et comparés aux anciens. La différence était nulle. J'ai donc opté pour un remontage et un calage à l'identique. Cette solution semble être, pour moi, une bonne solution car le pont fonctionne parfaitement et les mesures sont bonnes. Loin de moi l'idée qu'un remontage avec valise outillage est saugrenu. Chacun fera suivant l'état de son pont. Reste à faire X km mais vu le peu de km que je fait, je ne sais pas si je connaitrai le mauvais résultat. Voilà pour ma part. Le pont fonctionne bien et c'est le principal.

Avatar de l’utilisateur
Bellotte
Messages : 1853
Inscription : 04 juin 2010, 16:14
Nom : M
Prénom : Joel
Localisation : Marne

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par Bellotte » 27 sept. 2019, 18:26

Merci pour le retour d'expérience qui prouve que quand tout est bien réglé une fois, pourquoi chercher à faire mieux.
Bon, tu as peut-être eu de la chance aussi.
J'attends que mon pote retrouve sa valise et je m'y colle.
Bellotte ou Joël avec sa 203C de 57 venant de son grand-père et une 1949 en travaux. http://peugeot203de1949.skyrock.com/
https://renault3041.wordpress.com/

Avatar de l’utilisateur
pascal cahard
Messages : 1683
Inscription : 19 avr. 2012, 20:49
Nom : cahard
Prénom : pascal
Localisation : bolbol les bains

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par pascal cahard » 27 sept. 2019, 20:59

salut , ce retour me confirme que l'outillage spécifique Peugeot "n'est pas absolument nécessaire et qu'il est possible avec jauge de profondeur , comparateur , jeu de cale , des connaissances techniques mécaniques ( qui sont quand même un minimum ) .

@+ pascal
le savoir c'est comme la confiture , moins on en a plus on l'étale

Avatar de l’utilisateur
nano64
Messages : 29
Inscription : 29 déc. 2007, 22:52
Nom : IDIART
Prénom : Nano

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par nano64 » 28 sept. 2019, 12:12

Je me suis appuyé sur l'expérience d'un très bon mécanicien et mon pont une fois démonté et nettoyé a facilité le remontage. Je ne veux pas faire de mon cas une généralité mais mais je suis content de ce remontage.

Avatar de l’utilisateur
pascal cahard
Messages : 1683
Inscription : 19 avr. 2012, 20:49
Nom : cahard
Prénom : pascal
Localisation : bolbol les bains

Re: Démontage pont Peugeot 203 1955

Message par pascal cahard » 28 sept. 2019, 21:49

fonction " recherche" …… c'est un sujet d'actualité sur le fofo en ce moment ;-)

@+ pascal
le savoir c'est comme la confiture , moins on en a plus on l'étale

Répondre